Soutenir les Athlètes Canadiens

Responsabilité sociale des athlètes

L’idée de partager le succès n’est pas nouvelle mais le mouvement et la responsabilisation des athlètes en vue d’agir comme leaders et sources d’inspiration en dehors du sport ont progressé notablement ces dernières années.

L’extrait suivant est tiré d’un document d’information rédigé en 2009 par Erin Carter, cycliste et ex-membre du conseil d’administration d’AthlètesCAN, concernant ses recherches sur le sujet de la responsabilité sociale de l’athlète (RSA).

La responsabilité sociale de l’athlète : une idée qui a fait son chemin

Une initiative portée par les athlètes qui décrit le processus par lequel est développé un sens aigu de la citoyenneté responsable en sport;

un processus par lequel passent les athlètes, marqué par un accroissement de la conscience de soi, de l’estime de soi et de la confiance en soi suscité par la participation à des activités socialement responsables;

les résultats d’une récente étude démontrent que la RSA peut jouer un rôle vital dans la carrière de l’athlète et avoir un impact positif sur sa performance, son développement personnel et le maintien de sa participation sportive.

Pourquoi la RSA apporte-t-elle une valeur au système sportif canadien?

L’idée qui sous-tend le déplacement du « moi vers le nous » est intimement liée à la philosophie de la RSA et aux valeurs canadiennes. Elle est intégrée dans ce qu’il y a de fondamental en beaucoup d’athlètes et dans les messages qu’ils(elles) ont partagés aux Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010. Les athlètes souhaitent partager leur succès et, en se portant consciemment vers autrui (individus, collectivités et organisations), ils(elles) atteindront, au même titre que les organisations, leurs objectifs les plus profonds. Bien que les athlètes commencent en sport par intérêt personnel, le déplacement vers le « nous » leur permet de vivre une autre dimension de la puissance du sport. Par ricochet, ceci élève la valeur du sport au-delà des stades et intègre l’expérience sportive dans la collectivité. Les entreprises font partie des collectivités, les députés au parlement en font partie et les athlètes viennent de collectivités et y vivent. Pour cette raison, les gens ont confiance que les athlètes savent ce qui est nécessaire pour se développer et réussir en sport. C’est là un lien de confiance qui est acquis en communauté. Vous favorisez un partenariat authentique qui peut générer d’extraordinaires résultats.

La responsabilité sociale de l’athlète jouera un rôle important en vue d’aider à faire progresser le concept du sport centré sur l’athlète. Les dirigeants à tous les niveaux du système sportif canadien ont indiqué qu’ils veulent créer et garantir une pratique sportive qui contribue au développement holistique des athlètes. En termes simples, la RSA fournit aux athlètes une opportunité de préserver l’équilibre entre leur quête singulière d’excellence sportive ET leur contribution au renforcement de la société civile. Du terrain de jeux jusqu’au podium, une application délibérée de la RSA donne aux décideurs la capacité de contribuer à une saine quête sportive en mettant en valeur la contribution toute spéciale du sport dans la collectivité. Ce faisant, nos athlètes améliorent leurs performances tout en se livrant à des activités utiles qui aident à transmettre et à traduire les nombreuses retombées et valeurs positives du sport.

Les athlètes qui se lient à leurs collectivités renforcent le soutien aux investissements en sport à tous les niveaux. La RSA offre au Canada la possibilité de se tailler pour lui-même un puissant créneau mondial. La RSA, ce sont des enfants pratiquant le sport, des collectivités qui fleurissent parce que le sport est valorisé, des athlètes qui sont connus et accueillis dans les collectivités. Si vous envoyez les athlètes dans leurs collectivités, celles-ci soutiendront à leur tour les athlètes quand ils(elles) travaillent pour réaliser leurs rêves olympiques ou paralympiques. Ici, il ne s’agit pas seulement de paraître en public pour livrer des conférences – il est question de bâtir des relations, de participer concrètement et de travailler avec des partenaires qui pourront donner une valeur ajoutée à l’expérience sportive dans la collectivité. C’est une forme postmoderne de promotion des droits qui lie le travail que nous accomplissons dans la collectivité en le rattachant à celui que nous faisons au niveau national. » Ou, si nous devions l’expliquer plus simplement, « Nous sommes dans la collectivité de sorte que la collectivité nous appuie. »

Pour consulter intégralement la thèse d’Erin intitulée Athlete Social Responsibility (ASR): A Grounded Theory Inquiry into the Social Consciousness of Elite Athletes, veuillez cliquer ici.


Canadian Website Hosting provided by Port 80 Solutions