CONSEIL ADMINISTRATIF

2018-2019

Dasha Peregoudova, Taekwondo – Président
Pierre-Luc Laliberté, Canoë/Kayak – Trésorier
Robin Randall, Water Polo – secrétaire
Jillian Drouin, Athlétisme
Robert ‘Bo’ Hedges, Basketball en fauteuil roulant
Allison Forsyth, Alpin 
Liam Smedley, Canoë/Kayak 
Mercedes Nicoll, Snowboard
Joy SpearChief-Morris, Athlétisme

ANCIEN(NE)S PRÉSIDENT(E)S
ANCIENS MEMBRES DU CONSEIL ADMINISTRATIF

Dasha Peregoudova, Taekwondo

Dasha Peregoudova a été membre de l’équipe nationale de taekwondo de 2003 jusqu’en 2011, année de sa retraite comme athlète de compétition. Parmi ses meilleurs résultats figurent deux médailles d’or remportées aux Championnats panaméricains de 2006 et de 2008, l’argent au Championnat panaméricain de 2010, une 5e place aux Championnats du monde de 2007 ainsi qu’une médaille d’or à l’Open d’Allemagne de 2010 et à l’Open des États-Unis en 2007.

De 2007 jusqu’en 2015, Dasha a siégé au conseil d’administration de Taekwondo Canada. En 2010, elle a fondé le Conseil des athlètes du taekwondo canadien en qualité de première présidente. Elle siège également au conseil d’administration du CRDSC depuis 2013. Elle a récemment complété ses études de droit à l’Université Western. Elle a travaillé comme stagiaire en droit à l’Association nationale de basketball à New York et entamera son stage d’avocat chez Gardiner Roberts LLP en août 2016. Elle soutient les arts avec ferveur et se passionne tout particulièrement pour le théâtre.

Ces dernières années, Dasha a fait beaucoup de bénévolat pour The Olive Branch for Children, amassant des fonds au Canada et se rendant aussi en Tanzanie en décembre 2014 pour diriger un camp de développement et d’émancipation artistiques. Son travail en Tanzanie lui a valu le Prix d’honorable reconnaissance pour activités humanitaires décerné par l’Université Western.

Pour consulter le Rapport 2018 de la présidente d’AthlètesCAN, cliquez ici

Picture1Jillian Drouin, Athlétisme

Jillian est une athlète active en athlétisme qui compétitionne au niveau de l’élite en heptathlon et au saut en hauteur depuis 2003. Elle a représenté le Canada à plusieurs compétitions internationales, notamment aux Jeux du Commonwealth, aux Jeux panaméricains, aux Jeux mondiaux universitaires, aux Championnats mondiaux des jeunes et au Championnat des moins de 23 ans de la NACAC où elle a remporté à la fois l’heptathlon et l’épreuve ouverte du saut en hauteur tout en étant choisie athlète féminine par excellence du Championnat. Jillian est également double championne nationale au saut en hauteur et à l’heptathlon.

En 2008, Jillian a terminé ses études à l’Université de Syracuse en obtenant un diplôme avec grande distinction en sciences de la santé et de l’exercice avec mineure en nutrition. Durant ses études de premier cycle, elle a été désignée deux fois capitaine de son équipe, est devenue une athlète All-American à l’heptathlon, a remporté trois fois la distinction d’All-American aux études, a été nommée première étudiante-athlète finissante du Big East et finaliste au titre de Femme de l’année de la NCAA en plus de recevoir le Prix Soladay de l’Université de Syracuse pour son excellence en bénévolat, en sport et aux études. Elle a ensuite fréquenté le Canadian Memorial Chiropractic College où elle a obtenu un doctorat en chiropraxie avec distinction et avec mérite en travail pratique.

Depuis 2013, Jillian fait partie du conseil des athlètes d’Athlétisme Canada et est actuellement administratrice (représentante) auprès des athlètes féminines de son ONS. Elle siège au conseil d’administration d’Athlétisme Canada et à certains de ses comités opérationnels. Comme chiropraticienne en exercice, elle tient ardemment à promouvoir la santé et la bonne forme physique au sein de sa collectivité en travaillant bénévolement et en mobilisant les jeunes et croit que les athlètes constituent les meilleurs leaders d’un tel mouvement au Canada. Elle est ravie de pouvoir travailler et apprendre auprès d’autres athlètes remarquables tout en apportant son point de vue tout particulier au conseil d’administration d’AthlètesCAN.

Picture1robinRobin Randall, Water Polo

Au cours des cinq dernières années, Robin Randall a représenté les athlètes de Water Polo Canada auprès de son conseil d’administration, d’abord en tant qu’administrateur et ensuite comme premier président du conseil des athlètes de Water Polo Canada.

Il a commencé à pratiquer le water-polo en 1987 à l’âge de sept ans. Depuis, il a représenté le Canada aux niveaux jeunesse, junior, universitaire et sénior pendant 20 ans en tout et a disputé cinq Championnats du monde, trois éditions des Jeux panaméricains et une édition des Jeux olympiques. Il est maintenant le gérant d’équipe de l’équipe nationale masculine.

« Je suis enthousiasmé de pouvoir travailler avec d’aussi formidables athlètes leaders du pays en vue d’offrir une meilleure vie sportive à l’ensemble des athlètes », a déclaré Robin.

Piere-Luc Laliberté, canoë/Kayak

Pierre-Luc Laliberté, un athlète retraité qui a fait partie de l’équipe nationale canadienne de canoë-kayak de vitesse, se spécialisait en C1 200 m. Il a commencé à pagayer à l’âge de 9 ans au Club nautique Otterburn et, en 2006, s’est mis à fréquenter le Club de canotage Pointe-Claire pour s’entraîner avec Thomas Hall (médaillé de bronze aux Olympiques de 2008). Il est aujourd’hui membre en règle du Club aquatique Maskwa à Halifax. Pierre-Luc, l’aîné parmi cinq garçons, a été élevé dans une grosse famille où le sport occupait un rôle central.

En 2005, il a disputé les Championnats du monde juniors à Szeged (Hongrie), où il a terminé 8e et 10e en C4 1000 m et C4 500 m respectivement. Après sa transition au niveau sénior, il a participé aux épreuves de la Coupe du monde et des Championnats panaméricains, se classant à de multiples reprises parmi les 5 premiers. Ses meilleurs résultats ont été une médaille d’argent gagnée en C2 200 m avec Gabriel Beauchesne-Sévigny à la Coupe du monde de Poznań (Pologne) en 2013 et une médaille d’argent en C4 200 m récoltée à la Coupe du Monde de Racice (République tchèque) en 2016.

Hors de l’eau, Pierre-Luc œuvre au sein de Canoë Kayak Canada en tant que représentant des athlètes depuis 2012 et a récemment été désigné représentant des athlètes au conseil d’administration de Canoë Kayak Canada.

Il détient un baccalauréat ès sciences en mathématiques actuarielles décerné par l’Université du Québec à Montréal (UQAM) ainsi qu’une M.B.A. obtenue à la Sobey School of Business de l’Université Saint Mary’s. Depuis 2016, il travaille à Halifax comme consultant en stratégie et en opérations pour Deloitte.

En qualité de membre du conseil d’administration d’AthlètesCAN, Pierre-Luc espère augmenter la valeur qu’on accorde à la représentation des athlètes et assurer de meilleures conditions de travail à tous les athlètes de l’ensemble du Canada.

Robert «Bo» Hedges, basketball en fauteuil roulant

Robert « Bo » Hedges est un joueur actif de l’équipe canadienne masculine de basketball en fauteuil roulant au sein de laquelle il a été admis une première fois en 2007. Depuis, Bo a participé à trois éditions des Jeux parapanaméricains (2007, 2011 et 2015) dont il est revenu avec une médaille de bronze et deux médailles d’argent et à trois éditions des Jeux paralympiques, remportant l’or en 2012 à Londres ainsi que l’argent en 2008 à Beijing et terminant au 11e rang en 2016 à Rio.

Bo a découvert le basketball en fauteuil roulant au Centre de réadaptation GF Strong à Vancouver et le fait d’assister ensuite à un match de démonstration dans sa ville natale de Fort St. John l’a incité à former sa propre équipe de club local. Il est devenu basketteur de compétition en 1996 et, à titre de représentant du Canada, a remporté l’année suivante la première de ses deux médailles d’or avec l’équipe nationale masculine junior. Ses deux participations aux Jeux d’hiver du Canada comme basketteur de la Colombie-Britannique, en 1999 et en 2003, l'ont aidé à préparer la prochaine étape de sa carrière internationale.

Bo a complété un baccalauréat en commerce (marketing) à l’Université de Northern British Columbia et a ensuite travaillé à Vancouver comme chef de produit pour MEDIchair, un magasin de fauteuils roulants et de fournitures médicales. En préparation des Jeux de 2012 à Londres, il a déménagé à Tuscaloosa (Alabama) et s’est entraîné à l’Université de l’Alabama où il a obtenu une maîtrise en gestion sportive.

Bo s’investit aussi en dehors des terrains de basketball. Il joue un rôle actif comme bénévole, entraîneur et mentor auprès de plus jeunes athlètes et est toujours prêt à partager les bienfaits reçus avec son sport et sa collectivité. En plus de siéger au conseil d’administration d’AthlètesCAN, il est actuellement président du conseil d’administration de la BC Wheelchair Basketball Society dont il est un administrateur depuis 2007.

Allison Forsyth, Alpine Skiing

Née et ayant grandi sur l’île de Vancouver, en Colombie-Britannique, Allison a commencé sa carrière de skieuse compétitive à l’âge de 5 ans. Grimpant rapidement les échelons et se qualifiant pour l’équipe nationale à 17 ans, elle a ensuite concouru en exclusivité sur le circuit de la Coupe du monde de ski alpin pendant 11 ans. Au cours de sa carrière, elle a remporté huit titres de championne canadienne, a récolté cinq podiums en Coupe du monde et a gagné une médaille de bronze aux championnats du monde en 2003.

Après avoir pris sa retraite en 2008 suite à ses deuxièmes Jeux olympiques, en raison d’une blessure, Allison a travaillé pour lululemon dans le domaine de la marque et du marketing pendant 10 ans. En raison de sa passion pour le sport et la défense des intérêts des athlètes, elle a depuis entamé une carrière d’experte-conseil en entraînement, en coaching et en gestion de la marque à Toronto, en Ontario. Plus récemment, Allison s'est exprimée au sujet des abus dont elle a été victime de la part de son entraîneur de l'équipe nationale. Elle est déterminée à jouer un rôle de premier plan dans l'évolution du domaine de la sécurité des athlètes dans le sport afin que tous les athlètes bénéficient d'un environnement sportif sain et sans danger pendant qu’ils s'efforcent d'atteindre leurs objectifs

Liam Smedley, canoë/kayak

Liam Smedley est un membre actuel de l’équipe nationale de canoë-kayak, en slalom. Il a participé à ses premiers championnats canadiens à l'âge de 10 ans, représentant son club local, les Ottawa River Runners. Il s'est joint à l'équipe nationale junior en 2011 avant de faire le saut avec l'équipe nationale senior en 2013. Il s'entraîne et rivalise avec son frère Cameron sur leur rivière locale, dans la vallée de l'Outaouais. Liam a participé aux championnats du monde juniors de 2013 à Liptovsky Mikulas, en Hongrie, où il a terminé 23e en C1 masculin. Après s'être qualifié pour l'équipe senior plus tard cette année-là, Liam a participé aux étapes de la Coupe du monde et aux

championnats panaméricains, obtenant son meilleur résultat, la première place, à l'Open d'Océanie en 2015. Il est particulièrement fier de son titre de champion canadien décroché en 2017 dans l’épreuve par équipe mixte en C2. Liam continue à concourir sur le circuit de la Coupe du monde et des championnats du monde et espère participer aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020 et de Paris en 2024.

En tant que leader dans le sport, Liam s'est joint à Canoe Kayak Canada et à Whitewater Ontario dans le rôle de représentant des athlètes auprès des instances dirigeantes nationale et provinciale et a siégé au comité des athlètes de Canoe Kayak Canada de 2015 à 2017. Liam a également été conférencier pour Sport pur et a participé à la Journée du sport de Sport pur afin d'inciter davantage d’enfants à respecter les valeurs dans la pratique du sport.

En tant que membre du conseil d’AthlètesCAN, Liam espère créer un groupe d’athlètes cohérent pour que l’organisation atteigne son potentiel et fasse entendre sa voix. Ensemble, nous n’avons aucune limite.

Mercedes Nicoll, Snowboard

Mercedes Nicoll est l’athlète la plus décorée de l’équipe féminine canadienne de demi-lune. Elle a représenté le Canada à quatre Jeux olympiques d’hiver : Turin 2006, Vancouver 2010, Sotchi 2014 et PyeongChang 2018. Devant son public canadien en 2010, Nicoll a été à la hauteur en terminant au sixième rang - le meilleur résultat du Canada en demi-lune en 2010, chez les femmes ou chez les hommes.

Après une longue convalescence suite à une chute aux Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi, où Mercedes a subi une commotion cérébrale qui l’a obligée à prendre une pause sportive de deux ans, elle a effectué un retour et a remporté son cinquième titre national en demi-lune en mars 2016. Cela lui a permis de représenter Équipe Canada à ses quatrièmes Jeux olympiques d’hiver en Corée en 2018.

Mercedes est actuellement membre du conseil de Canada Snowboard en tant que représentante des athlètes. Elle travaille avec Whistler Blackcomb dans le cadre du programme « Ski or Ride with an Olympian », servant de guide et d’entraîneure à des invités sur une montagne près de chez elle à Whistler Blackcomb. Vous pouvez également la trouver devant la caméra puisqu’elle agit comme animatrice d’événements tels que le Festival mondial de ski et de snowboard.

Joy SpearChief-Morris, Athlétisme

Joy est une coureuse de 100 m haies et sprinteuse canadienne. Fière membre de la tribu Kainai Blood, Joy a grandi à Lethbridge, en Alberta, où son amour pour le sport s'est développé en poursuivant son frère aîné. Alors qu’elle fréquentait l’Université de la Colombie-Britannique, elle a mérité le statut « All American » à deux reprises et, en tant que membre de l’équipe nationale, elle a remporté une médaille d’argent au relais 4x100 m lors des championnats des moins de 23 ans de la NACAC. En 2014, Joy s’est jointe à l’équipe de l’Université Western, avec qui elle a été sacrée championne nationale universitaire (SIC, aujourd’hui U SPORTS) en plus de récoler sept médailles canadiennes au sprint, au relais et aux haies. Au niveau de la conférence SUO, elle a été sacrée championne à trois reprises, a gagné huit médailles et a été nommée meilleure athlète féminine dans les épreuves de piste en deux occasions. Elle détient les records de Western au 60 m, au 60 m haies et comme première coureuse du relais 4x200 m et a aussi mérité, en 2017, le prix F.W.P. Jones remis à l’athlète finissante de l’année.

Joy espère être un modèle pour les jeunes athlètes autochtones dans le sport. Pour ses réalisations en tant qu'athlète autochtone sur et hors du terrain, elle a reçu, en 2017, le prix Tom Longboat ainsi que le prix de l’étudiante-athlète et du service communautaire, tant au niveau de SUO que de U SPORTS. Diplômée de l’Université Western en 2017, Joy est titulaire d’un baccalauréat en histoire et en études des Premières nations et souhaite poursuivre des études de maîtrise en sciences politiques. Joy est récemment devenue membre du conseil des athlètes d'Athlétisme Canada et s'entraîne actuellement à London, en Ontario, pour se qualifier pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020.