L'ÉQUIPE

La Solution sport compte sept gestionnaires de programme disposés à aider les athlètes des équipes nationales du Canada tout au long de l’année ainsi qu’un avocat superviseur. Actuellement, les postes de gestionnaire de programme et d’avocat superviseur sont occupés par :

Layth H. Gafoor - avocat superviseur

Layth est fier d’avoir étudié à l’Université York où il a obtenu ses deux diplômes. Maintenant avocat associé chez Lucentem Sports & Entertainment au centre-ville de Toronto, il offre ses conseils sur des questions juridiques et commerciales liées aux industries du sport et du divertissement. Sa pratique lui a permis d’agir comme conseiller et agent auprès d’une variété d’organisations sportives, d’équipes, d’athlètes d’élite professionnels et d’artistes. Il fournit aussi ses services comme conseiller et représentant juridique à des clients des industries de la musique, du cinéma et de la télévision.

Vu son expérience en droit des sports, il est devenu l’un des principaux commentateurs juridiques au Canada dans les domaines de la télévision et des médias. Il est invité à traiter une vaste gamme de sujets sportifs de niveau national et international et à les analyser sous l’angle du droit canadien. Il se rend régulièrement dans des universités de premier plan partout au Canada et aux États-Unis pour y donner des conférences sur la jurisprudence comparée des deux pays en matière de sport et de divertissement.

Layth supervise la Clinique juridique de la Solution sport à la faculté de droit de l’Université Western où il est aussi professeur auxiliaire en droit des sports. En outre, il siège au conseil d’administration de la Sports Lawyers Association (SLA) et au conseil de l’Association des anciens de l’Université York.

Nos gestionnaires de programme

Connor Allison
Connor est étudiant de deuxième année à la faculté de droit de l’Université Western. Avant d’étudier le droit, il a reçu un baccalauréat en sciences avec spécialisation en cinésiologie ainsi qu’un grade de maîtrise en gestion et leadership du sport, tous deux décernés par Western. Sa recherche au niveau de la maîtrise était axée sur le perfectionnement du leadership exécutif en sport et, dans le cadre de sa maîtrise, il a accompli durant une pleine session un stage au Comité olympique canadien à Montréal. À la faculté de droit de Western, Connor est président du comité des sports, occupe un poste de direction au comité de mieux-être et à l’Association du droit du divertissement et des sports et représente sa classe auprès de la Société juridique des étudiants.

Entre autres antécédents sportifs, Connor a pratiqué le hockey et la crosse au niveau de l’élite. Pendant ses études de premier cycle, il s’est joint à l’équipe de hockey junior des Nationals de London et, durant ses deux saisons comme joueur, l’équipe a remporté deux championnats d’association et la première Coupe Sutherland de son histoire. Après sa carrière de hockeyeur, Connor a acquis une précieuse expérience de travail aux Services des sports et loisirs de Western, où il était chargé de coordonner les activités des jours de compétition pour le compte des clubs et équipes d’athlètes universitaires des Mustangs de Western.

La clinique juridique de la Solution sport est un formidable moyen de soutenir les athlètes d’élite du Canada et de les aider à se prendre en main et Connor se fait un plaisir de combler leurs besoins sur le plan juridique.

Umar Khan
Umar étudie actuellement en deuxième année du programme juris doctor à l’Université Western. Il détient deux diplômes décernés par l’Université York, un baccalauréat en droit et société et une maîtrise ès arts en science politique. Durant sa première année de droit à Western, Umar a travaillé comme agent de traitement de dossiers à la clinique de la Solution sport et comme ambassadeur étudiant. Il a aussi récolté le Prix Malcolm J. McKinnon. Avant d’étudier le droit à Western, Umar s’est adonné pendant 12 ans à l’athlétisme de compétition, se spécialisant dans le lancer du poids. Il a remporté 15 médailles au niveau provincial et 4 au niveau national. Il a aussi fait partie de l’équipe de championnat national masculin du SIC. À sa dernière année à l’Université York, il s’est vu octroyer le trophée commémoratif Charles Saundercook.

Umar consacre encore beaucoup d’efforts à la communauté de l’athlétisme. Il lui arrive régulièrement de travailler comme entraîneur et arbitre et de diriger des stages pour que d’autres puissent profiter et s’inspirer de son savoir. En 2015, il a travaillé pour la CBC aux Jeux panaméricains et parapanaméricains de Toronto comme repéreur médiatique posté aux épreuves de lancers.

Umar se félicite de pouvoir appuyer les athlètes par le truchement de la clinique juridique de la Solution sport. Il y voit une occasion unique et sans égale de combiner sa passion du sport et ses études de droit.

Matt J. McGuckin

Matt est un étudiant en droit de deuxième année à l’Université Western. Il a obtenu un baccalauréat ès arts dans sa principale matière, les études politiques, avec distinction en plus d’une mineure en histoire à l’Université Queen’s. Avant de se joindre à la promotion 2020 de la faculté de droit de Western, il a travaillé comme coordonnateur de projet chez Fermar Paving. Durant sa première année de droit, il a travaillé comme agent de traitement de dossiers à la clinique de la Solution sport et il considère cette expérience comme l’un des faits marquants de son séjour à la faculté de droit jusqu’à maintenant.

Entre autres antécédents sportifs, Matt a joué au hockey et à la crosse au niveau de l’élite. En outre, il a pratiqué le soccer, le golf et le rugby. Il demeure actif comme hockeyeur de compétition au sein de l’équipe de la faculté de droit de Western en plus de pratiquer divers sports intra-muros.

Matt a hâte d’assumer son poste plus étendu de gestionnaire de programme à la clinique de la Solution sport. C’est pour lui une occasion unique d’aider encore les athlètes du Canada à se prendre en main tout en poursuivant ses études de droit. Il tient à demeurer actif dans la communauté sportive tout en maintenant les normes d’excellence de la clinique dans la fourniture de ses services et de son soutien auprès des athlètes du pays.  

Vanetia R

Vanetia est étudiante en droit de deuxième année à l’Université Western. À l’Université de Waterloo, elle a obtenu un baccalauréat ès arts, se distinguant dans sa majeure, les études juridiques, à laquelle s’ajoutaient des mineures en études des femmes et en sociologie. Alors qu’elle terminait son baccalauréat avec grande distinction, ce qui lui a valu d’être citée au palmarès du doyen de l’Université, Vanetia a nourri ses passions pour l’éducation et l’entraide en travaillant bénévolement dans une école primaire à Singapour et en administrant le Centre de bénévolat de l’Université de Waterloo en qualité de directrice interne. Durant sa première année à la faculté de droit de Western, elle a atteint la demi-finale de la Compétition de négociation Torys LLP; elle a aussi participé très activement au fonctionnement de la faculté en tant que représentante de la classe 1L auprès de la Gender and the Law Association (GALA), journaliste au Comité de l’annuaire et agente de traitement des dossiers à la clinique de la Solution sport.

Vanetia s’est initiée d’une manière extraordinaire au monde des sports par le truchement du yoga – dans lequel une importance primordiale est accordée à la santé de l’esprit et du corps de l’athlète. Du fait de cette initiation, les activités sportives de Vanetia – badminton, bocce, danse (ballet, hip-hop, jazz, danses classiques, etc.) et, très récemment, tir à l’arc – sont influencées par le concept suivant lequel l’athlète livrera ses meilleures performances quand il est en bonne santé physique et, surtout, mentale. Vanetia a constaté de manière directe l’impact des conflits sur la santé et la performance des athlètes, ce qui lui a fait comprendre l’importance d’aider les athlètes qui vivent des conflits au sein de leur équipe ou organisation. Toute reconnaissante de pouvoir agir comme gestionnaire de programme et directrice de projet à la clinique de la Solution sport et chez AthlètesCAN respectivement, elle a très hâte de soutenir les athlètes par son travail. Cette occasion d’emploi inouïe, qui combine ses passions pour le sport et le droit et met l’accent sur les questions d’intersectionnalité, lui permettra d’utiliser ses connaissances et ses expériences au profit des athlètes du Canada.

Claudia Warner-Romano
Claudia étudie en deuxième année à la faculté de droit de l’Université Western. Elle a récemment obtenu une maîtrise en bibliothéconomie et sciences de l’information à l’Université de Toronto (U of T). Elle détient aussi un baccalauréat ès arts avec distinction décerné par l’Université Trent ainsi qu’une maîtrise ès arts en histoire, encore octroyée par l’Université de Toronto. Avant de se joindre à la classe de droit de 2019 à l’Université Western, Claudia a occupé divers postes de recherchiste et spécialiste de l’information autant dans des bibliothèques d’établissements d’enseignement supérieur que dans des organismes sans but lucratif. Durant sa première année de droit, elle a travaillé comme agente de traitement de dossiers à la clinique de la Solution sport et, à ce jour, elle considère cette expérience comme un des faits marquants de ses études de droit. Alors qu’elle accède au poste de gestionnaire de cas, Claudia est heureuse de continuer à exploiter les compétences qu’elle a acquises en recherche afin de satisfaire aux besoins juridiques des athlètes du Canada.

Comme elle comprend le rôle clé que joue la clinique dans la promotion des droits des athlètes du pays, Claudia tient de tout coeur à assurer le maintien des normes d’excellence qui ont fait la réputation de la Solution sport.

Christina Skinner

Christina est une étudiante en droit de deuxième année à l’Université Western. Elle a obtenu un baccalauréat ès arts avec distinction dans ses deux majeures, études françaises et justice pénale, recevant son diplôme avec distinction de l’Université Western. Avant d’étudier le droit, elle a acquis une précieuse expérience de travail et de vie en France ainsi que de la négociation et de la médiation en tant qu’agente de traitement des cas chez Toyota Canada. Durant sa première année de droit à Western, elle a remporté, avec son partenaire, le Concours de médiation du Centre de règlement des différends et a siégé au comité de direction de la Health Care Law Association.

Depuis son jeune âge, Christina a pratiqué le soccer de compétition à un haut niveau au sein de divers clubs, amassant plus de 17 années d’expérience comme joueuse. Entre autres antécédents sportifs, elle a joué au volleyball, au basketball et au badminton au niveau de l’élite. Elle demeure active en faisant partie d’équipes intra-muros à l’Université Western et d’autre ligues de soccer de compétition.

Christina a hâte de profiter de l’occasion inouïe qui lui est offerte de travailler avec les athlètes du Canada et de les appuyer en qualité de gestionnaire de programme à la clinique. Il s’agit là d’une opportunité sans égale de combiner son expérience et sa passion des sports avec les études de droit qu’elle poursuit.
 

Lucy Wu

Lucy étudie en deuxième année à la faculté de droit de l’Université Western. Elle a obtenu une double mention en sciences judiciaires et biologie légiste à l’Université de Toronto. Durant sa dernière année d’études de premier cycle, elle a complété un stage au Service de police régional de Halton. Ses recherches ont mené à l’achat du premier véhicule aérien sans pilote (UAV) à être utilisé par sa division. Plus tard, elle a présenté ses recherches à la Conférence annuelle de formation policière de Toronto.

Lucy a pratiqué la natation de compétition de haut niveau au Club de natation de Scarborough. Elle a ensuite disputé, durant ses études de premier cycle, des courses de natation pour le Masters Swim Club de l’Université de Toronto, campus de Mississauga. Elle combine dix années d’expérience en courses de natation et comme entraîneure, travaillant aussi bien avec des enfants qu’avec des adultes.

Lucy s’est jointe à la Solution sport en 2016 en tant qu’agente de traitement de dossiers 1L. Elle apprécie l’opportunité qu’on lui a donnée et a hâte de poursuivre son travail à la clinique dans son nouveau rôle.