DROITS DES ATHLÈTES

AthlètesCAN, qui a été fondée en 1992, est le seul regroupement d’athlètes au pays qui soit totalement indépendant et aussi le plus inclusif, en plus d’être le premier organisme en son genre dans le monde. Au début des années 2000, AthlètesCAN s’est mise à travailler avec un groupe du Royaume-Uni qui souhaitait constituer sa propre association, qu’on appelle aujourd’hui la Commission des athlètes britanniques. À la fin de 2017, un groupe d’athlètes du CA de la Confédération allemande des sports olympiques s’est concerté dans le but de lancer une association indépendante qui portera le nom Athlètes d’Allemagne.

À mesure que s’élargit le mouvement des droits des athlètes, d’autres associations indépendantes de ce type sont constituées pour permettre aux athlètes de faire valoir leurs intérêts et de siéger aux tables où sont prises les décisions relatives au sport. Ce développement, qui n’a rien de nouveau en sport professionnel, marque une heureuse tendance dans la communauté des athlètes d’élite.

La World Players Association (WPA), premier porte-parole des joueurs syndiqués en ce qui a trait à la gouvernance du sport mondial, réunit 85 000 joueurs des sports professionnels par l’intermédiaire d’une centaine d’associations de joueurs dans plus de 60 pays. AthlètesCAN, maintenant associée par affiliation à la WPA, est l’une des seules associations d’athlètes « amateurs » placées sous sa protection dont les membres ne sont pas reconnus comme des employés. Par ses liens avec d’énormes associations de joueurs comme l’AJLNH, la NFLPA, FIFPro, la NBPA, la WNBPA, la FICA, l’IRPA et d’autres qui orientent la mission de la WPA, AthlètesCAN continue d’employer l’expérience et l’expertise précieuses de ces organisations en vue de bâtir un meilleur système pour ses membres.

Le 14 décembre 2017, les dirigeants des plus grandes associations de joueurs du monde, lesquelles représentent collectivement plus de 85 000 joueurs et athlètes, ont annoncé l’émission d’une Déclaration universelle des droits des joueurs (UDPR) à Washington. La Déclaration traite des violations persistantes, systémiques et durables des droits fondamentaux des pratiquants du sport à travers le monde. Jusqu’à ce jour, aucun cadre n’avait établi de manière explicite les droits humains internationalement reconnus des athlètes à l’échelle mondiale. AthlètesCAN y était pour signer la Déclaration au nom des athlètes des équipes nationales du Canada.

« Le sport est l’un des écosystèmes qui assument les défis du monde d’aujourd’hui en plus de faire face à des problèmes spécifiques qui menacent de saper son intégrité, a affirmé Dasha Peregoudova, présidente d’AthlètesCAN. En même temps, le sport a cette capacité sans égale d’établir les normes d’un monde où prévaudront la dignité, l’égalité et l’excellence enracinées dans la diversité. Pour continuer sur cette voie, il doit d’abord et avant tout protéger et célébrer ses principaux intervenants, les athlètes, a ajouté Mme Peregoudova. Les droits des athlètes doivent être reconnus dans la gestion du sport, la participation sportive et la prestation des sports. AthlètesCAN est fière de collaborer à ce vaste effort collectif en vue d’incorporer les droits humains fondamentaux dans la structure du sport et nous estimons que la Déclaration universelle des droits des joueurs est un outil indispensable en vue d’atteindre cet objectif. Nous louons et appuyons le travail de la WPA relativement à l’UDPR et avons hâte de travailler à la consolidation, au Canada et à travers le monde, d’un système sportif centré sur l’athlète. Nous croyons que ce travail profitera non seulement aux athlètes mais aussi à leurs collectivités, à leurs supporteurs et au mouvement sportif dans son ensemble. »

Pour en apprendre davantage sur la Déclaration universelle des droits des joueurs, cliquez ici.

Voyez sur quoi travaillent certains de nos homologues professionnels

World Players Association

 
National Football League Players Association