Claire Carver Dias et Brad Spence lauréats des prix AthlètesCAN 2017 

Le 22 septembre 2017 (Ottawa) – Pour 2017, le 25e anniversaire d’AthlètesCAN, Claire Carver Dias est la lauréate du Prix Leadership 2017 et Brad Spence celui du Prix responsabilité sociale d’athlète.  

Les deux ont été honorés vendredi à Ottawa à l’occasion de la Célébration de l’excellence du 25e anniversaire d’AthlètesCAN tenue à l’hôtel Brookstreet en marge du Forum 2017 d’AthlètesCAN. Réunissant une centaine d’olympiens, de paralympiens, d’athlètes de haut niveau et de leaders, le Forum d’AthlètesCAN fut une occasion pour les participants de réseauter, de partager des idées, de se renseigner sur le système sportif et de développer des habiletés de leadership lors de présentations et d’ateliers interactifs. En dehors des compétitions, le Forum d’AthlètesCAN est le rassemblement le plus important et inclusif de représentants d’athlètes des équipes nationales du Canada. 

Le Prix Leadership présenté par Purolator souligne les contributions des leaders sportifs, l’importance du travail des représentants d’athlètes et les réalisations de ces derniers en tant que leaders et agents de changement. 

« En tant qu’entreprise canadienne, Purolator est fière d’appuyer AthletèsCAN et félicite Claire Carver-Dias d’avoir remporté le Prix Leadership 2017 d’AthlètesCAN, et de son grand succès comme leader dans le milieu du sport », affirme Aaron Spigelblatt, responsable du partenariat avec AthlètesCAN chez Purolator. Claire Carver Dias est une leader, une défenseure et une modèle qui a inspiré de nombreux athlètes à accomplir de grandes choses. » 

Comme nageuse synchronisée, Claire Carver Dias a récolté 30 médailles en compétition internationale, dont une de bronze aux Jeux olympiques, deux d’or aux Jeux panaméricains (duo et équipe) et deux d’or aux Jeux du Commonwealth (duo et solo). Passionnée des droits des athlètes, elle a œuvré pour plusieurs causes et organismes sportifs, dont l’Association des entraîneurs du Canada, Jeux du Commonwealth Canada et AthlètesCAN.  

« AthlètesCAN m’a tellement enseigné au fil des ans. J’ai pris ce que j’ai appris, dont ce que c’est d’être un bon leader, et je l’ai appliqué dans d’autres sphères de ma vie, notamment dans les rôles que j’ai joués dans le sport après ma carrière d’athlète, a-t-elle fait savoir. Je suis extrêmement reconnaissante de remporter ce prix, c’est un grand honneur d’avoir été sélectionnée. Il y a encore tant de choses que je veux accomplir et améliorer dans le système sportif canadien, alors je vais prendre ce prix comme un mot d’encouragement de la part de mes paires et continuer! »

Le Prix responsabilité sociale d’athlète rend hommage aux athlètes qui contribuent à l’édification d’une société active et en santé. Il souligne l’importance de redonner à la société, l’impact qu’ont les athlètes qui font du bénévolat dans leur communauté et encourage les anciens athlètes à demeurer impliqués dans le sport. 

Brad Spence, le lauréat de 2017, était membre de l’équipe canadienne de ski alpin aux Jeux olympiques d’hiver 2010 et 2014. Brad a dû surmonter une blessure grave au bas du corps en 2005 pour pouvoir représenter le Canada à Vancouver. Champion canadien de slalom géant en 2010, il a cumulé 14 résultats parmi les 20 premiers sur le circuit de la Coupe du monde pendant sa carrière. Suivant ses deuxièmes Jeux olympiques, à l’âge de 30 ans, Brad a pris sa retraite de la compétition, a obtenu un baccalauréat en commerce de l’Université Royal Roads et a fondé un organisme sans but lucratif, Helmets for Heroes. Helmets for Heroes jumelle un athlète, un artiste et un enfant qui lutte contre une maladie. Les trois conçoivent ensemble un casque que l’athlète portera en compétition. 

« Brad fut un grand athlète, puis a transformé son dévouement envers son sport en occasion de changer la vie des gens en créant un organisme, déclare le président d’AthlètesCAN Josh Vander Vies. Helmets for heroes offre aux jeunes malades la possibilité de s’investir dans la création d’un produit qui est à la fois beau et utile, et qui représentera pour toujours l’équipe unique derrière sa création. »  

Spence a exprimé son humilité lors de la remise du prix. 

« C’est un véritable honneur d’être considéré pour ce prix, et encore plus de le recevoir, car d’anciens lauréats ont été des modèles pour moi. En tant qu’athlète, je crois que nous avons une certaine responsabilité de redonner à la société et d’être des mentors pour ceux qui sont moins chanceux, explique-t-il. J’ai toujours pensé qu’il était important de redonner, et je suis chanceux d’être tombé sur une opportunité qui m’a appris la vraie valeur de ce qui est possible. En nous ralliant à la cause de la sensibilisation aux commotions cérébrales et de la prévention des traumatismes crâniens, nous avons le pouvoir de changer les choses, pour nous-mêmes, pour notre entourage et pour la prochaine génération de champions sportifs. » 

 

- 30 - 

À propos d’AthlètesCAN  

Se faisant la voix des athlètes de l’équipe nationale canadienne, AthlètesCAN s’assure que le système sportif est centré sur les athlètes en formant des leaders qui influencent les politiques sportives et, en tant que modèles, inspirent une solide culture sportive. 

Claire Carver Dias 

Claire Carver Dias a récolté 30 médailles en compétition internationale de nage synchronisée, dont une de bronze aux Jeux olympiques, deux d’or aux Jeux panaméricains (duo et équipe) et deux d’or aux Jeux du Commonwealth (duo et solo). Ses contributions au sport et aux athlètes canadiens sont nombreuses, autant dans la piscine qu’à l’extérieur.  

Pendant sa carrière sportive, Claire a développé une passion pour les droits des athlètes en agissant comme porte-parole de son équipe auprès des médias. Elle a depuis œuvré pour plusieurs causes et organismes sportifs, notamment à titre de représentante des athlètes au conseil d’administration de l’Association canadienne des entraîneurs, de membre du comité des candidatures de Jeux du Commonwealth Canada, de membre du comité de candidature de la Ville de Toronto pour les Jeux olympiques 2008, de membre du conseil d’administration d’AthlètesCAN, de présidente d’AthlètesCAN et de consultante en communications auprès de plusieurs athlètes et organismes sportifs. Elle a récemment été nommée chef de mission du Canada pour les Jeux du Commonwealth 2018 à Gold Coast, en Australie. 

Outre ses médailles, Claire compte de nombreuses distinctions à son actif : elle a été finaliste au titre d’athlète de l’année de Canada Aquatiques en 2002 et est membre du Hall d’honneur des Jeux du Canada, du Temple de la renommée de Synchro Québec et du Temple de la renommée des sports de Mississauga. 

Claire s’implique auprès de plusieurs organismes de charité à travers le Canada, dont Motivate Canada et les Champions de l’air pur.  

Elle est l’auteure du roman primé « The Games » et conférencière régulière lors de congrès sportifs et d’affaires. Claire dirige une firme de consultation, Clearday, sous l’égide de laquelle elle a travaillé avec de nombreux olympiens et organismes sportifs, dont Synchro Canada, Canada Bobsleigh Skeleton et l’Association canadienne des entraîneurs. 

Brad Spence 

Brad Spence était membre de l’équipe canadienne de ski alpin aux Jeux olympiques d’hiver 2010 et 2014. Pour pouvoir porter l’unifolié à Vancouver, Brad a lutté pendant trois ans pour se remettre d’une blessure grave au bas du corps subie en 2005. Suivant ses deuxièmes Jeux, Brad a pris la décision de prendre sa retraite à l’âge de 30 ans. Champion canadien de slalom géant en 2010, il a cumulé 14 résultats parmi les 20 premiers sur le circuit de la Coupe du monde pendant sa carrière. 

Après sa retraite, Brad a fait un baccalauréat en commerce à l’Université Royal Roads et a fondé un organisme sans but lucratif, Helmets for Heroes. L’inspiration derrière l’organisme remonte à ses derniers Jeux olympiques, à Sotchi, où il a porté un casque personnalisé en compétition. Le casque avait été conçu par un jeune patient du nom de Gillian O’Blenes-Kaufman à l’Hôpital pour enfants de l’Alberta, à Calgary. L’initiative avait bénéficié d’un appui exceptionnel de la part de toutes les personnes impliquées. Dans la foulée de cette expérience, sa tribune d’athlète, sa formation en administration et son esprit de générosité ont concouru à la création de l’organisme sans but lucratif. 

Helmets for Heroes met en relation un athlète, un artiste et un enfant malade, qui conçoivent ensemble un casque que l’athlète portera en compétition. Lorsque le projet est terminé et que le casque a été porté, ce dernier est vendu aux enchères au profit de l’œuvre caritative du choix de l’enfant. La mission de Helmets for Heroes est de donner aux enfants malades la possibilité de rêver, de fixer des objectifs positifs à long terme, de partager leur récit, et leur rappeler de rester positifs dans les moments difficiles. 

Helmets for heroes s’est associé à Luge Canada et a réalisé à ce jour 13 projets avec des athlètes, soit :  

Brad Spence (ski alpin) 

Sam Edney (luge) 

Mitchel Malyk (luge) 

Tristan Walker (luge) 

Alex Gough (luge) 

Kim McRae (luge) 

Justin Smith (luge)  

John Fennel (luge) 

Arianne Jones (luge) 

Brady Leman (ski alpin) 

Jan Hudec (ski alpin)  

Monique Sullivan (cyclisme sur piste) 

Chris Mazdzer (luge, États-Unis) 

Filed in: