Déclaration d'AthlètesCAN en reconnaissance de l'annonce sur le mécanisme indépendant pour le sport sécuritaire de Patrimoine canadien

6 juillet 2021 – Aujourd'hui, l'honorable ministre Guilbeault a annoncé que le Centre de règlement des différends sportifs du Canada sera le principal organisme responsable de la mise en place du mécanisme indépendant pour le sport sécuritaire. Le mécanisme servira à administrer la mise en œuvre du Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport (CCUMS) et offrira des services indépendants pour assurer la gestion juste, transparente et efficace des allégations de mauvais traitements signalées.

L'annonce est le résultat de la demande de proposition (DDP) de Patrimoine canadien du 23 novembre 2020 pour un mécanisme indépendant pour le sport sécuritaire. Les exigences, la structure et les principales responsabilités du mécanisme indépendant pour le sport sécuritaire incluses dans la DDP ont été éclairées par le rapport de recommandations de McLaren Global Sport Solutions Inc. en janvier 2021 et les commentaires de la communauté sportive nationale et du groupe des dirigeants du CCUMS.

« Au cours des dernières années, le sport sécuritaire est rapidement devenu la question numéro un soulevée par les athlètes canadiens lorsqu'on leur demande ce qui doit changer au sein du système sportif canadien », a déclaré Pierre-Luc Laliberté, président d'AthlètesCAN. « À ce titre, cela fait désormais partie intégrante du mandat d'AthlètesCAN et nous sommes encouragés par les investissements du ministre Guilbeault, du secrétaire parlementaire van Koeverden et du ministère du Patrimoine canadien dans l'avenir du sport sécuritaire au Canada. Nous tenons à féliciter le Centre de règlement des différends sportifs du Canada d'avoir été reconnu comme l'organisme responsable de la mise en place du mécanisme indépendant pour le sport sécuritaire et nous sommes impatients de travailler ensemble pour faire en sorte que la voix des athlètes soit un élément central du mécanisme. »

L'annonce d'aujourd'hui est une étape importante dans le cheminement de trois ans vers la création d'un environnement sportif sécuritaire, inclusif et respectueux. En soulignant cette avancée importante dans le sport canadien, nous tenons à remercier les courageux athlètes leaders, actifs et retraités, qui ont exigé que le secteur du sport s'attaque à l'environnement non sécuritaire omniprésent au Canada. Les athlètes se sont prononcés sur les éléments nécessaires à l'avenir du sport sécuritaire par le biais des énoncés de consensus et des recommandations du Sommet national sur le sport sécuritaire 2019 présenté par AthlètesCAN, en plus des initiatives passées et présentes dirigées par les athlètes.

Tout en reconnaissant qu'il s'agit d'une étape importante dans la protection des athlètes et des intervenants du sport contre toutes les formes de mauvais traitements, nous reconnaissons le travail qui reste à faire pour créer un environnement sportif vraiment sécuritaire. On peut souligner que l'engagement continu des intervenants du secteur du sport et compris l'adoption obligatoire, fera partie intégrante du succès du mécanisme indépendant pour le sport sécuritaire et de l'amélioration de l'environnement sportif pour la prochaine génération.

« L'annonce d'aujourd'hui est emballante et constitue un premier pas en avant pour les para-athlètes et athlètes dans la mise en place d'un mécanisme indépendant pour offrir aux athlètes un environnement sécuritaire et inclusif pour répondre à leurs préoccupations relatives à la sécurité dans le sport », a déclaré l'athlète paralympique Jenn Brown (Para athlétisme), membre du groupe de travail sur le sport sécuritaire. « Félicitations au CRDSC et je suis impatiente de continuer à travailler ensemble pour élaborer un système dans lequel les athlètes seront engagés afin d’atteindre notre objectif commun d'un environnement sportif sécuritaire pour tous. »

« En tant que membre du conseil d’administration d'AthlètesCAN et membre du groupe de travail sur le sport sécuritaire, je fais partie de ce processus depuis le début », a déclaré l'olympienne (ski alpin) et défenseure du sport sécuritaire, Allison Forsyth. « Il y aura toujours plus à faire pour assurer la sécurité de nos athlètes et c'est un grand pas dans la direction que nous devons prendre. Pour que ce processus fonctionne, il est essentiel que les athlètes disposent d'un mécanisme sécuritaire pour le signalement. »

« Bien qu'il reste encore beaucoup de travail à faire, il s'agit d'un pas en avant important pour entendre la voix des athlètes et aider à créer un sport sécuritaire pour les générations d'athlètes actuelles et futures », a déclaré Neville Wright, trois fois olympien (bobsleigh) et membre du groupe de travail sur le sport sécuritaire.

« Les athlètes demandaient un mécanisme indépendant pour se sentir plus en sécurité dans leur environnement sportif, et c'est emballant de voir ce mécanisme mis en œuvre aujourd'hui », a déclaré Erin Willson (natation artistique), membre du conseil d’administration d'AthlètesCAN et présidente du groupe de travail sur le sport sécuritaire. « C'est une réalisation énorme pour le sport canadien et c’est encourageant de voir les partenariats entre les athlètes et les organismes de sport pour mettre en œuvre le changement. »

Pour en savoir plus :
Athlètescan encourage la poursuite de gestes collectifs pour un sport sécuritaire au Canada et félicite le gouvernement fédéral pour une action concrète
Athlètescan et les chercheurs de l'Université de Toronto travaillent à la formulation de recommandations fondées sur des données probantes afin de lutter contre la violence dans le sport
Plus de 1000 athlètes d’élite canadiens participent à une étude sur la prévalence des mauvais traitements dans le sport
Des athlètes leaders s'unissent pour influencer une politique pour le sport sûr au Canada
Respect Group offre aux membres d'AthlètesCAN la formation Respect et sport
Cliquez ici pour accéder à des documents contextuels et de référence supplémentaires sur le CCUMS.

 

-30- 

 

À propos d’AthlètesCAN
AthlètesCAN est l’association des athlètes des équipes nationales canadiennes.  Il s’agit de l’unique regroupement d’athlètes au pays qui soit totalement indépendant et inclusif, et du premier organisme en son genre dans le monde entier. À titre de voix des athlètes des équipes canadiennes, AthlètesCAN veille à ce que le système sportif soit centré sur les athlètes en formant des athlètes leaders qui influenceront les politiques du sport et qui, en tant que modèles à émuler, favoriseront une solide culture sportive.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Georgina Truman
Gestionnaire, Relations avec les athlètes et opérations
AthlètesCAN
[email protected]

Filed in: